Top

Les problèmes classiques

Voici quelques commentaires récurrents que j'ai pu entendre dans les différents jurys de mémoires auxquels j'ai participé. Évidemment, certains commentaires ne s'appliquent pas à tous les mémoires (ex : tous les mémoires ne déploient pas une enquête par questionnaire, etc.)

 

  • La question que vous traitez reste floue. On ne comprend pas bien/pas tout de suite quel est précisément votre projet.
  • On trouve dans votre partie théorique une série d'éléments que vous n'utilisez plus du tout dans votre partie empirique. Ces éléments n'apportent aucune plus-value.
  • La partie théorique est juste une juxtaposition d'idées d'auteurs alignées les unes à la suite des autres sans synthèse ni esprit critique.
  • Le questionnaire a été bâclé. On ne comprend pas pourquoi vous posez certaines questions et certaines questions manquent pour pouvoir mener à bien votre projet de recherche. Le questionnaire est mal articulé à votre projet.
  • Vous tirez des conclusions générales à partir d'un nombre de cas ou d'interviews très limités sans aucune précaution.
  • Votre partie méthodologie arrive avant la revue de littérature. Pour dites déjà comment vous allez mener votre enquête sans avoir élaboré vos hypothèses grâce à la partie théorique/revue de littérature.
  • Vous dépassez la taille limite du mémoire (ex : 80 p max à Solvay) sans que ce soit nécessaire. Il y a un manque d'esprit de synthèse. Vous n'avez pas assez fait le tri parmi tout ce que vous avez lu ou découvert.
ULB-ligne-droite.jpg

S'il est vrai qu'on construit des cathédrales aujourd'hui dans la Science, il est bien dommage que les gens n'y puissent entrer, ne puissent pas toucher les pierres elles-mêmes. Robert Vinh Mau.

logo2_solvay_2010.png